webleads-tracker

13 conseils pour devenir viral en 2020

13 conseils pour devenir viral en 2020

À notre époque, l’attention est une ressource stratégique. Celui qui parvient à la capter peut en tirer un profit significatif. TikTok en est un bon exemple, permettant à de jeunes personnes de devenir des centres d’attention au point de changer leur vie.

Nous avons tous été sur internet pour la plus grande partie de nos vies, et nous nous sommes tous posés une question : pourquoi tel contenu est-il devenu viral, et non tel autre ? On peut même parfois se demander comment un contenu peut plaire aussi largement. Pourquoi cette personne si talentueuse reste dans l’ombre tandis qu’une simple vidéo capte énormément d’attention ?

La viralité est comme l’alchimie. Il ne s’agit pas d’une science. La plupart des vidéos virales le sont devenues par hasard, et leurs créateurs ne s’attendaient pas à un tel succès. Mais il est toutefois possible de dégager quelques dénominateurs communs. Dans cet article, nous allons aborder ces dénominateurs. Nous sommes tous humains, et les conseils ci-dessous sont donc applicables à tous les segments de marché, B2C comme B2B, car lorsqu’un contenu devient viral, tout le monde est au courant.

Soyez authentique

C’est évident, n’est-ce pas ? Internet est plein de vidéos de personnes cherchant à avoir l’air naturelles en faisant quelque chose qui va à l’encontre de tout ce qui les constitue. Vous pouvez le voir, tout comme moi.

De temps à autre apparaît un créateur dont les sentiments sont authentiques et qui montre simplement qui il est (avec peut-être un peu de mise en scène).

Tout le monde ne se souvient peut-être pas de la critique de Five Guys par Daym Drops, publiée en 2012.

C’est tout simplement une vidéo passionnée mettant en scène un homme mangeant un hamburger dans sa voiture. Les résultats sont les suivants :

  • Elle a obtenu plusieurs millions de vues (un chiffre très élevé pour 2012), jusqu’à atteindre dix millions de vues aujourd’hui.
  • Il existe un remix musical de la vidéo (qui a quant à lui obtenu quarante millions de vues).  
  • La vidéo est utilisée lors de la formation des nouveaux employés de Five Guys (selon les commentaires de certains employés).
  • La chaîne de Daym Drops a plus de 1,3 millions d’abonnés.
  • Ses vidéos sont devenues si populaires que sa présence médiatique a éveillé l’intérêt de plusieurs marques. En 2013 il évoquait la création de sa propre émission de télévision, et il a récemment été embauché par Burger King pour des publicités.

Daym Drops (comme bien d’autres) est la preuve qu’une approche authentique peut générer de la viralité et vous permettre de devenir intéressant pour le B2B, car les agences de communication sont constamment à la recherche de nouvelles techniques publicitaires (comme vous le verrez dans l’exemple plus loin dans cet article).

Il est difficile d’être authentique.  Si vous regardez le travail de la plupart des créateurs et que vous comparez leur contenu d’il y a cinq ans avec celui qu’ils produisent aujourd’hui, vous verrez la façon dont ils ont évolué.

Connaissez votre public

N’importe quel marketeur vous dira qu’il connaît évidemment son public. Mais est-ce vraiment le cas ? Même si cela peut sembler être un exercice futile, créez un avatar. Mettez sur le papier le type de personne à laquelle vous voulez vous adresser. Qui sont les principaux destinataires de votre contenu ?

Après avoir fait cet exercice, deux choses peuvent généralement se produire :

  1. Vous mettrez fin à une partie de votre marketing car vous vous serez rendu compte que votre public n’est pas là.
  2. Vous commencerez à utiliser de nouvelles plateformes marketing car vous savez maintenant où se trouve votre public.

Si c’est possible, confiez la même tâche à votre collègue. L’objectif derrière cela est d’éviter tout risque de pensée subjective ou de biais personnel. Il est difficile de reconnaître que le budget de x xxx € que vous avez affecté à la promotion XY a été dépensé en vain, parce que votre public n’est tout simplement pas là. Alors plutôt que de justifier vos erreurs passées avec un exercice de « connaissance de votre public, » faites en sorte d’être honnête.

Pour limiter toute influence personnelle sur le résultat final, vous pouvez confier cette tâche à des outils tiers. Les outils de sondage fonctionnent bien pour évaluer votre audience. Laissez votre audience vous informer à son sujet. Vous n’avez pas besoin d’un échantillon très important pour vous faire une idée.

Traitez cela de manière responsable. Il est facile de vous éloigner de votre cœur de cible lorsque vous êtes « isolé »devant votre ordinateur. Connaître vos interlocuteurs sera certainement payant.

Dans le segment du B2B, l’« avatar de client » est l’une des bases qui a sans aucun doute été couverte. Mais dans les structures de grande taille, le changement peut prendre du temps, et le client change tout comme son avatar. Une mise à jour permanente de cette projection du client est donc nécessaire.

Créez du contenu à « satisfaction immédiate »

C’est un sujet assez discutable pour moi. Je ne citerai pas de noms, mais de nombreux créateurs de contenu publient des vidéos de « positivité » sur Internet.

Récemment, il est devenu de plus en plus populaire de créer une vidéo où l’un des thèmes suivant se produit :

  • Un outsider revient voir son patron cinq ans plus tard, en Ferrari.
  • Un perdant est rejeté puis rencontre à nouveau son premier amour lorsqu’il a obtenu le succès.
  • Un ouvrier est traité de manière injuste par une personne riche, et plus tard dans la vidéo, il est devenu le patron de cette personne.  

Vous voyez l’idée. Si je ne suis pas amateur de ce type de contenu à titre personnel, de nombreuses personnes semblent l’apprécier car il fonctionne extrêmement bien en termes d’audience.

Voici quelques extraits d’une telle chaîne, ici c’est uniquement Facebook (plus de dix millions d’abonnés) :

Voici un autre exemple par un autre créateur sur YouTube (plus de deux millions d’abonnés).

À titre de comparaison, voici des vidéos de Pewdiepie (plus de cent six millions d’abonnés sur YouTube).

Même si vous regardez des vidéos plus anciennes, la plupart d’entre elles ont autour de cinq millions de vues.

Donc une chaîne avec deux millions d’abonnés obtient plus de dix millions de vues sur chaque vidéo, tandis qu’une autre chaîne avec cent six millions d’abonnés obtient en moyenne cinq millions de vues. On peut donc voir ici que les vues de Pewdiepie sont issues uniquement de ses abonnés (ou d’une petite partie d’entre eux), tandis que les vues sur la chaîne de « Positivité » proviennent de partages et de la viralité…  

Mais pourquoi sont-elles virales ? C’est parce qu’elles offrent une satisfaction immédiate.

Le spectateur regarde une vidéo de quatre minutes, dans laquelle une personne est maltraitée pendant deux minutes puis rencontre le succès pendant les deux minutes restantes. Les victimes passées donnent une bonne leçon à leurs bourreaux. Cela produit immédiatement des endorphines, et incite les gens à partager encore et encore ces contenus.  

Les vidéos ne contiennent aucun aspect polémique ou négatif, et vous pouvez donc les partager sans limitation.

Dans le monde du B2B il s’agit d’une très bonne opportunité de curation. Ce type de contenu est très facilement partageable et il peut mettre l’accent sur l’image positive de la marque. Assurez-vous simplement d’analyser la source et le contenu dans les moindres détails avant d’y associer votre nom.

Nous sommes nombreux à nous démener avec divers problèmes dans notre vie quotidienne. Ces vidéos font appel à ces sentiments, offrant une satisfaction illusoire et il s’agit là de l’une des clés de la viralité.  

Établissez un lien émotionnel et servez-vous du récit

Faites en sorte d’établir un lien avec votre public, ce n’est pas si difficile. Nous avons tous envie d’être aimés, nous voulons tous avoir du succès et être en bonne santé. C’est à peu près tout. Il existe un autre dénominateur commun à nos personnalités : nous sommes tous complexés.

Il est toujours difficile pour une marque de devenir virale, car ce n’est pas considéré comme « cool » de partager son contenu. Mais DOVE y est parvenu dans une certaine mesure.

  • Qui est le public cible principal de DOVE ? Les femmes, sans doute d’âge moyen.
  • Quel est leur complexe ? La prise d’âge, la perte de leur charme.
  • Qu’a fait DOVE ? Une vidéo (faisant partie de sa campagne) qui dit en substance « Vous êtes trop dure avec vous-même, les gens vous trouvent vraiment jolie ! »

Le motif se répète : satisfaction immédiate (positive dans le cas présent), message positif, facilement partageable.  

Vous avez besoin de plus de données pour être convaincu et vous voulez trouver davantage de contenu émotionnel ?

Source : OneSpot The Science of Storytelling

Vous pouvez voir ci-dessus une partie d’une infographie qui explique comment les marques B2B tentent d’établir un lien émotionnel avec leur public afin de passer outre la masse d’informations qui nous submerge quotidiennement.

Le contenu émotionnel est généralement basé sur un récit. Une chose avec laquelle on peut s’identifier, cette image montre que le succès du récit n’est pas une question de hasard, mais qu’il s’agit au contraire de certaines parties du cerveau humain qui réagissent à diverses informations.

Il y a une explication scientifique, c’est hors de notre contrôle.

Créez du contenu « facile à assimiler »

Pour que le contenu devienne viral, il doit être facile à absorber.

Cet article ne deviendra jamais viral : il fait plus de mille mots et vous devez faire preuve de réflexion pour aboutir à des conclusions.

Les memes, à l’inverse, sont un exemple de contenu extrêmement facile à assimiler. C’est pourquoi les pages de memes sur Instagram sont en croissance. C’est rapide, divertissant, et vous pouvez le partager avec vos amis.

Il est toujours difficile d’incorporer un message complet dans une vidéo de dix secondes, dans une seule phrase, ou dans une seule image. Mais c’est souvent ce qui différencie un contenu simplement bon d’un autre qui devient viral.  

La capacité d’attention était déjà assez faible, et elle ne fait que diminuer. Cela n’est guère surprenant au vu de la quantité d’informations dont on nous bombarde de tous côtés.

En matière de curation de contenu, c’est un aspect très important, car votre objectif est de capter au maximum l’attention de vos visiteurs, ce qui devient de plus en plus difficile.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Vine, Musically ou encore Tiktok sont si « addictifs » ? C’est parce que ces applications retiennent votre attention grâce à des changements rapides.

En outre, en matière de B2B, vous devriez également rechercher la simplicité. Personne n’a le temps aujourd’hui pour des analyses en profondeur. Vous pouvez avoir beaucoup de succès en créant quelque chose qui soit plus court et plus cohérent que vos concurrents.

Utilisez la stratégie du « comment faire » (semi-virale)

Cela ne vous offrira pas un niveau de viralité digne de Charlie D’Amelio, mais ce type de contenu est très partageable et peut être répliqué encore et encore.

 « Comment faire » est l’une des recherches les plus populaires sur Internet. Ainsi, si vous voulez créer un contenu relativement long qui peut devenir viral (ou semi-viral), la stratégie du « Comment faire » peut être une solution.  Gardez cependant les conseils précédents à l’esprit. Il ne doit pas s’agir d’un guide concernant une tâche difficile, mais plutôt un sujet simple et régulièrement recherché comme par exemple comment télécharger des vidéos YouTube. Mais remarquez que par exemple un sujet comme « Apprendre à cuisiner » peut très bien fonctionner.

Vous ne me croyez pas ? Regardez les comptes les plus consultés sur Pinterest. La plupart d’entre eux (avec plus de dix millions de vues mensuelles) parlent de nourriture et de recettes de cuisine.  

Cette stratégie fonctionne également bien pour le B2B car elle complète le point précédent sur la facilité d’utilisation. Ce type de contenu peut être utilisé dans les communications B2B car elle offre une réponse rapide à une question (généralement) difficile. Cette explication peut être partagée également avec des clients et des collègues, augmentant encore la viralité même dans le domaine B2B.

Le contenu inspirationnel fonctionne

Comme nous l’avons évoqué plus haut, l’un des conseils pour atteindre la viralité est de s’aligner avec les émotions des lecteurs, et ils aiment généralement être inspirés. Quelle que soit la plateforme, si vous recherchez de l’inspiration, des citations, de la motivation, etc., vous constaterez toujours des taux d’engagement supérieurs à la moyenne.

Même sur ce site les articles les plus partagés parlent de qualités de leadership et de citations source d’inspiration. J’aimerais ajouter que ces deux contenus sont presque intégralement textuels. Mais les gens aiment les partager, parce qu’encore une fois, ils leur permettent de se sentir mieux, ils leur parlent, et ils sont neutres. Cela les rend faciles à partager.

De plus, intégrer des images comme celles-ci :

Augmente les partages. Personne n’a envie de partager un mur de texte, donc (comme nous l’avons dit précédemment) rendre le contenu plus facile à assimiler pourra augmenter ses chances de devenir viral.

Comment devenir viral avec les concours

Les concours et les cadeaux sont toujours un bon moyen d’attirer l’attention. Cela peut être très simple comme par exemple « le gagnant doit s’abonner à tous mes réseaux sociaux » ou faire partie d’une stratégie plus sophistiquée.

Pour vous donner une idée de ce qui est possible, voici une étude de cas sur un concours aux résultats très surprenants. Cela montre qu’avec un budget modeste et une bonne idée, vous pouvez gagner des dizaines de milliers de partages et de followers, avec un simple concours.

Plutôt que de réfléchir aux concepts de viralité, vous pouvez laisser votre public faire le travail pour vous. Ce qui est important ici est l’idée (si elle se conforme aux intérêts de votre audience) et son exécution.

En matière de B2B, les concours peuvent également fonctionner de manière similaire, avec simplement un public et un prix différent. Si pour un client final le prix peut par exemple être un gadget technologique ou un appareil pour la maison, pour du B2B ce serait par exemple un essai gratuit d’un SaaS pour toute une équipe ou autre chose dans cet esprit. Comme il y aura bien moins de participants B2B que dans un concours pour des clients finaux, vous pouvez l’enrichir en invitant tous les participants sur une plateforme de webinaires pour leur présenter tout le processus.  

En offrant à votre public quelque chose de si intéressant qu’ils seront prêts à partager votre contenu avec leurs amis, vous pourrez générer cette viralité.

J’ai dit que la viralité est comparable à l’alchimie. En l’occurrence, la viralité basée sur les concours se rapproche un peu d’une science. Bien sûr, vous ne pouvez jamais savoir à l’avance ce qui fonctionnera ou non, mais vous pouvez adopter une approche systématisée.  

Devenez viral avec des listes, des collections, des checklists et des infographies

Il est très facile de créer une checklist, et cela peut diriger beaucoup de trafic vers votre site. Il s’agit d’un contenu (ou d’une page) qui est utile et dont vous avez besoin régulièrement.

Par exemple, j’utilise régulièrement cette checklist sur le référencement, j’imagine que je ne suis pas le seul. Si ce n’est pas un contenu viral classique, il est très utile et je l’ai donc sauvegardé pour le consulter à nouveau régulièrement.

Les listes basiques fonctionnent bien également. L’angle principal ici est de rendre les choses aussi confortables que possible pour vos utilisateurs.

L’idée pour créer de la viralité est que les gens vont non seulement sauvegarder votre liste pour l’utiliser plus tard, mais ils la partageront également avec leur réseau. En partageant un contenu de valeur vous pouvez améliorer votre réputation sociale, en repérant un élément de valeur et en le partageant avec d’autres. Vous gagnez en réputation, alors que le créateur du contenu a fait tout le travail, et les gens repartagent ensuite le contenu.

Les listes ont aussi pour avantage de pouvoir traiter de sujets de niche, qui ne sont partagés que dans des groupes très spécialisés, comme mon exemple de liste d’outils de référencement. De cette manière vous pouvez atteindre une mini-viralité si votre public se résume aux professionnels du marketing digital.

Cela peut être extrêmement utile en B2B. L’exemple de la liste d’outils de référencement est un bon exemple mais vous pouvez appliquer cette approche à n’importe quel sujet. Liste d’agences de communication, 5 analyses statistiques du marché des prêts, etc. Si vous facilitez la vie d’un employé de l’une de vos entreprises cibles, cela fonctionnera.

Plutôt que d’écrire votre propre liste, vous pouvez également créer des collections. Cet exemple a été créé pour un public bien plus large, il s’agit de desserts sans sucre.

D’une certaine manière, ce blog a pratiqué la curation du contenu d’autres blogueurs et l’a partagé, obtenant cent dix mille partages (la plupart provenant de Pinterest, puisque ce sujet s’aligne parfaitement avec les intérêts des utilisateurs de Pinterest).

L’article comporte simplement douze images issues d’autres blogs, deux phrases pour chaque image et un lien vers la recette originale.

La chose intéressante est que si vous naviguez vers chaque recette, le blogueur qui l’a créée a obtenu environ dix mille partages, mais le blogueur qui a sélectionné le contenu et créé la collection en a obtenu cent dix mille.

Bien sûr il y a d’autres forces qui agissent ici mais Pinterest offre un champ d’action assez large. Le potentiel viral de la collection 12 desserts kéto est bien plus important que celui de la recette du Gâteau sans sucre au potiron…

Dans les deux cas (liste d’outils de référencement et collection de desserts sans sucre), la logique est la même, à savoir que des personnes intéressées par le contenu vont l’enregistrer et le partager pour augmenter leur réputation dans leur cercle social.

Renouvelez l’engagement de votre public avec du changement et des rebondissements

Un contenu est amusant et intéressant lorsqu’il comporte un rebondissement inattendu. C’est pourquoi vous pouvez voir que de nombreuses vidéos virales semblent sauter d’une chose à une autre très rapidement.

Un bon exemple de cela est Evian :

Parmi d’autres marques, il y a évidemment l’exemple de Bouygues Télécom qui joue sur les sentiments également.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le décor de la plupart des clips musicaux change toutes les trois secondes ? C’est pour que le spectateur reste impliqué.

La même stratégie est utilisée pour ce contenu. Le créateur veut que vous vous demandiez sans cesse ce qui va se passer, même si vous n’avez pas l’intention d’acheter une bouteille d’eau ou un produit Bouygues, vous allez tout de même regarder la vidéo jusqu’au bout.

Du contenu qui n’a pas de sens ou qui est simplement amusant

Au début de l’article, j’ai affirmé que la viralité est semblable à de l’alchimie. Le présent conseil est un peu comme gagner à la loterie. Mais il est tout de même utile de le mentionner car il existe et fonctionne bien.

Les mèmes sont un bon exemple de contenu qui n’a pas vraiment de sens. Leur principale caractéristique est que vous n’avez pas besoin d’y penser, vous le regardez simplement puis vous l’appréciez ou non.

Dans certains secteurs B2B il est assez facile de créer du contenu léger qui aura un effet positif sur la marque. Les risques sont ici toutefois plus importants, soyez donc prudent. Voici un exemple de meme issu d’une page créée par une entreprise qui offre de la protection de données en SaaS, basé sur ses produits, et donc la clientèle sera majoritairement B2B.

Si l’on imagine difficilement que la Banque de France pourrait communiquer avec des images humoristiques ou des memes, c’est une stratégie qui peut fonctionner en B2B.

Faites la promotion de votre contenu

Supposons que vous ayez créé du contenu au fort potentiel de viralité. Il ne rencontrera jamais le succès si personne ne le voit.

De nombreuses vidéos virales n’étaient pas conçues pour le devenir, et elles peuvent donc rester longtemps à attendre que les algorithmes de YouTube les découvrent. Ce n’est pas le cas pour nous, puisque nous voulons obtenir des résultats rapidement.

Essayez d’avoir une vue d’ensemble en termes de promotion. Vous ne génèrerez pas de viralité avec des publicités payantes sur Google. Une bonne stratégie est de faire appel à divers influenceurs. Il est possible d’obtenir de la promotion et des mentions pour un coût raisonnable en ciblant le public qui correspond le plus possible au vôtre.

Vous avez peut-être remarqué que Warner Music Group a payé 85 millions de dollars pour une page Instagram autour des memes. Pourquoi l’ont-ils fait ? Découvrez l’histoire de Lil Nas X au sujet de sa création virale « Old Town Road ».

C’était un parfait inconnu, jusqu’à ce que lui et son équipe commencent à diffuser la chanson vers des canaux de memes et Tito, et il s’agit maintenant de l’un des tubes les plus connus au monde.

Warner Music Group essaie de mettre à profit la même stratégie. Vous prenez un créateur talentueux, vous poussez son contenu dans des memes (d’où l’acquisition de la page Instagram D’aqua), qui se transformera ensuite en contenu généré par les utilisateurs, et voilà : votre chanson est N°1 des charts.

Avec cette acquisition, Warner établit son empreinte en disant à son public ce qui sera à la mode et ce qui ne le sera pas.

Ceci dit, le rayonnement est important. Une bonne façon d’augmenter la viralité de votre contenu est de mettre sur pied une stratégie basée sur des contacts influenceurs. Tout d’abord les influenceurs ne sont pas que des comptes Instagram, c’est bien plus vaste. C’est aussi des pages Facebook, des comptes Twitter, des sites web, des Youtubeurs.

Il peut s’agir de centaines de contacts. Vous pouvez compiler cette liste de contacts manuellement (de cette manière vous serez sûr de la qualité de la liste d’e-mails). Mais vous devrez ensuite réellement implémenter des stratégies de diffusion pour obtenir du volume. Vous voulez des résultats aujourd’hui (ou mieux encore hier), et non dans deux mois lorsque vous contacterez personnellement chacun des influenceurs.  

Si vous n’avez pas encore collecté d’e-mails, commencez aujourd’hui. Le marketing par e-mail est l’un des éléments clés pour l’automatisation de la diffusion, alors assurez-vous de savoir ce qu’est le marketing par e-mail avant de commencer à pousser votre contenu.

Utilisez des images

Le contenu avec des images et des aperçus génèrera toujours plus de partages. Assurez-vous d’intégrer une image puissante et attractive dans votre contenu.

Faites en sorte que l’image complète votre contenu viral. De simples images de photothèque ne sont donc pas adaptées dans ce cas.

L’image doit évoquer les nombreux sentiments que nous avons évoqués dans les points précédents et elle sera la première chose (et peut-être la seule) que verra l’utilisateur.

Vous vous souvenez peut-être de la discussion autour d’une fameuse robe en 2015 :

Source. Wired.com

Sa viralité était immense. Tout le monde en parlait. Vous pouvez écrire « la robe est blanche » ou « la robe est bleue » et générer une discussion enflammée car personne n’arrivait à se mettre d’accord.

C’est une excellente opportunité de curation de contenu, car vous obtenez de l’attention, des partages et de l’engagement. D’un autre côté, personne ne se souvient de l’entreprise qui vendait cette robe. Alors que « Yoda Jeune » de Star Wars est partagé tout en étant utile pour la franchise.

L’idée ici est que l’image utilisée doit vous aider à atteindre l’objectif que vous visez. Choisissez donc l’image avec attention.

Comment pratiquer la curation de contenu viral ?

Nous avons abordé tous les aspects (connus) des facteurs qui rendent un contenu viral. Voyons maintenant comment nous pouvons mettre ce contenu à profit.

Le plus simple pour utiliser le contenu viral d’un tiers et de pratiquer la curation de contenu.

  1. Prédisez la tendance.

Si la viralité est comparable à l’alchimie, ceci est de la pure magie. Mais avec un œil entraîné, vous pourrez augmenter vos chances de succès.

Lorsque vous sélectionnez du contenu, essayez de déterminer si le contenu remplit une ou plusieurs des conditions vues précédemment.

Si prédire la viralité de Bella Poarch est impossible, supposer qu’une recette de « chocolat chaud maison » aura du succès à l’automne est évident.

  1. Repérez la tendance.

Ici, nous pouvons faire un bon vieux travail d’analyse. Lorsque vous recherchez des idées que vous pourriez sélectionner. Il existe plusieurs outils qui peuvent vous servir de source d’inspiration.

Google Trends.

Cette fonctionnalité de Google vous offre une vue rapide et facile des sujets en vogue et peut devenir un outil très utile lorsque vous recherchez du contenu populaire à sélectionner.

Pinterest Trends.

La fonctionnalité de tendances de Pinterest vous permettra de repérer la tendance en croissance. Vous pouvez donc commencer votre curation dans cette niche avant qu’elle n’atteigne son apogée.

Rappelez-vous que certains des sujets sont pertinents pour Pinterest, et gardez cela à l’esprit lorsque vous pratiquez la curation.

Youtube Trending

La section tendance de YouTube peut vous offrir des idées dans toutes les niches possibles.

Il existe davantage de sources où trouver des tendances à étudier, mais celles-ci sont les plus versatiles.

Suivez la tendance.

Lorsque vous aurez repéré quelques sujets qui pourraient devenir viraux (ou plus viraux qu’ils ne le sont déjà) il est temps de s’y plonger.

Google Alerts est un bon point de départ.

Vous pouvez rechercher un ensemble de sujets qui ont bien fonctionné pour vous par le passé ou que vous avez découverts récemment. C’est aussi une excellente façon de surveiller la saisonnalité des tendances.

Vous pouvez également utiliser un service de surveillance de marques et de noms. Ce type d’outils est surtout utilisé par des entreprises pour surveiller les mentions de leurs marques sur les réseaux sociaux ou d’autres médias. Dans notre cas, ils peuvent servir d’outil de curation de contenu après avoir repéré un sujet (basé sur une entreprise ou un nom en particulier).

Adopter plusieurs angles pour votre curation de contenu

Lorsque vous repérez une tendance, assurez-vous de sélectionner divers types de contenus sur ce sujet. Si vous ne sélectionnez qu’un seul point de vue, il peut ne pas obtenir le succès escompté, alors misez sur la variété.

Conclusion

La viralité est difficile à prédire, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas travailler pour y parvenir. Dans cet article, nous avons évoqué de nombreux facteurs qui peuvent influencer la viralité du contenu.

Pour certains, un seul contenu a été suffisant pour atteindre la viralité. Mais dans de nombreux cas, s’ils n’ont pas réussi à réitérer leur succès, ils ont rapidement perdu toute l’attention qui leur était consacrée.

Le secret de la viralité est donc le même que pour tout le reste : la détermination.

About the Author

Mathieu Rouart
Mathieu Rouart
Mathieu est le business development manager Europe de Scoop.it et notre expert référent en content marketing. Diplômé d’une école de management et spécialiste du marketing web, Mathieu a commencé sa carrière chez un opérateur télécom en tant que chargé de webmarketing, puis a travaillé dans une agence de conseil comme Chef de projets senior. Chez Scoop.it, il est l'un des contributeurs principaux du blog, et il assure l’accompagnement des clients dans leur démarche de content marketing automation.