webleads-tracker

Comment lutter contre le “Negative SEO” avec du contenu de qualité

Content marketing et référencement sont inextricablement liés, pour le meilleur et pour le pire. Si vous souhaitez travailler votre le content marketing, il vous faut comprendre sa relation avec le référencement et comment l’un peut affecter l’autre.

Bien que vous devriez vous concentrer principalement sur la construction de votre marque à travers des stratégies de contenu bien réfléchies qui peuvent satisfaire les moteurs de recherche comme un public humain idéal, vous verrez qu’il existe une face plus sombre à ce domaine. Si votre marque rencontre un succès suffisant, vous pourriez bien en connaître les effets négatifs vous-même.

Qu’est-ce que le « Negative SEO » ?

Une stratégie de référencement pleinement développée peut être un énorme avantage pour votre marque, surtout si elle s’accompagne d’une stratégie de contenu forte qui crée des backlinks pertinents et faisant autorité vers vos pages web. Mais le SEO a une face sombre : le « negative SEO ».

« Le Negative SEO correspond à l’utilisation de techniques « black hat » et contraires à l’éthique pour saboter le positionnement d’un concurrent dans les moteurs de recherche. Les attaques de « Negative SEO » peuvent prendre différentes formes. » C’est ce qu’explique Neil Patel, une figure dans le domaine du marketing digital et du référencement aux Etats-Unis.

Quelques exemples de « Negative SEO » comprennent :

  • La création intentionnelle de centaines ou de milliers de liens de spam dirigés vers un site en particulier
  • Le piratage d’un site web afin d’en altérer les composants de référencement clés pour engendrer un effet négatif
  • La copie de contenu et sa republication sur le web : le contenu dupliqué (ou “duplicate content”)
  • La création de profils sociaux falsifiés qui donnent une image négative d’une marque
  • La suppression de backlinks positifs

Ce ne sont que quelques exemples de « Negative SEO ». De nouvelles techniques sont développées en permanence, et les attaques peuvent être masquées en prenant diverses formes.

Par définition, le « Negative SEO » implique la transgression intentionnelle et malveillante des règles et lignes directrices de Google afin de causer du tort à une entreprise. Le « Negative SEO » est généralement effectué par un concurrent… ou par un tiers qui a été discrètement mandaté par un compétiteur.

Il est particulièrement courant quand une marque nouvelle obtient un succès rapide dans un domaine qui était contrôlé par des marques plus importantes jusqu’à présent. Celles-ci souhaitent limiter la concurrence autant que possible, par tous les moyens. Les dirigeants d’entreprise honnêtes et les professionnels du marketing digital « white hat » aimeraient croire que les campagnes de « Negative SEO » sont rares, mais en réalité, elles ont lieu assez régulièrement.

Les signes pouvant indiquer que vous êtes victime d’une attaque de « Negative SEO »

Il est important de savoir que le « Negative SEO » existe. Mais avoir la connaissance théorique de son existence ne suffit pas.

Afin de protéger votre marque, vous devez savoir comment reconnaître le « Negative SEO » lorsqu’il survient. Voici quelques signes fréquents qui peuvent indiquer que vous êtes attaqué :

  • Des backlinks inconnus. C’est toujours agréable quand un blogueur ou webmaster vous donne un backlink non-sollicité, mais cela pourrait cacher quelque chose. Si vous vous rendez compte de l’apparition d’un backlink de ce type provenant de sites de spam (en particulier les private blog networks ou PBN), cela pourrait être un signe que quelqu’un essaie de donner l’impression que vous contrevenez aux conditions d’utilisation de Google.
  • Des backlinks supprimés. Les backlinks organiques sur des sites faisant autorité sont extrêmement importants et précieux pour votre référencement et votre stratégie de marketing de contenu. Si vous remarquez que vos backlinks sont supprimés sur divers sites et plateformes de publication, quelqu’un pourrait se faire passer pour un représentant de votre marque et demander aux webmasters de supprimer vos backlinks présents dans leur contenu.
  • Des mots-clés alarmants. Google n’aime pas certains domaines, niches et catégories de produits. Si vous avez trop de backlinks en provenance de ce type de sites web (ou si les ancres de lien contiennent des mots-clés blacklistés), cela aura un impact négatif sur votre référencement. Réagissez immédiatement si vous remarquez l’apparition de backlinks liés à des sujets tels que les jeux d’argent, la pornographie ou le Viagra.

Ce ne sont que quelques exemples d’attaques de « Negative SEO ». Celles que vous pourriez rencontrer un jour ne seront pas forcément aussi évidentes. Si vous remarquez des backlinks étranges, du référencement bizarre, ou d’autres problèmes inexplicables, votre alarme interne doit sonner.

Comment défendre votre marque

Selon Patel, Matt Cutt de Google, et d’autres experts du secteur, il est bien plus facile de prévenir les attaques de « Negative SEO » en amont plutôt que de réparer les dégâts causés après leur déclenchement. Donc même si vous n’avez pas été attaqué, il est utile de penser à vous protéger.

Voici quelques conseils pour défendre votre marque contre le « Negative SEO ».

1. Créez des alertes

Dans la plupart des cas, vous avez la possibilité d’identifier le « Negative SEO » dès qu’il commence. Vous pouvez utiliser différents outils d’écoute et de surveillance pour cela.

Pour commencer, paramétrez des alertes Google Webmaster Tools, qui vous enverront un email dès que vos pages ne sont plus indexées, que votre site web est la cible de logiciels malveillants, que des problèmes de serveur surviennent, ou que vous êtes pénalisé par Google.

2. Investissez dans des liens de qualité

Il ne suffit pas d’attendre et d’espérer que vous ne serez pas ciblé par du « Negative SEO ». Vous devez être proactif, en créant notamment vos propres backlinks « white hat » à travers du marketing de contenu de qualité.

Selon AudienceBloom, une agence leader dans le domaine du link building et du marketing de contenu, ceci peut être accompli par la création de « backlinks de qualité, contextuels, et présents au sein du contenu à partir des sites, blogs et publications les plus respectables. »

3. Suivez vos backlinks

Lorsque vous créerez du contenu de qualité et que vous obtiendrez des backlinks issus de publications faisant autorité, vous souhaiterez naturellement suivre votre progression. En faisant un suivi des backlinks, vous serez capable d’être au courant rapidement de ce qui se passe, en bien comme en mal. Si vous trouvez de quelconques liens non désirez, vous passerez immédiatement à l’action.

4. Supprimez les backlinks de mauvaise qualité

Vous pouvez utiliser divers outils pour identifier les backlinks indésirables. Si vous en trouvez, listez-les dans une feuille de calcul puis exportez cette liste au format txt. Utilisez ensuite l’outil « Désavouer des liens » qui fait partie de la Console Google Search pour combattre ces liens négatifs.

Surmontez le négatif avec du positif

De nombreuses religions mettent en avant l’idée de ne pas combattre le mal par le mal, mais de le vaincre avec du bon. Dans le domaine du référencement et du marketing de contenu, vous en tenir à cette méthode est la meilleure chose à faire.

La solution contre le « Negative SEO » n’est pas de lancer vos propres attaques négatives. Au contraire, concentrez-vous sur le référencement positif grâce à une bonne structure de votre site, à du link building efficace, et à la création de contenu de qualité.

Si vous choisissez cette voie, vous maintiendrez votre positionnement et améliorerez votre visibilité en ligne.

About the Author

Benoit Lamy
Benoit Lamy
Benoît est en charge du produit Scoop.it, il est un ancien consultant et entrepreneur, il a géré pendant 5 ans le développement commercial de Scoop.it