webleads-tracker

4 erreurs de référencement fréquemment commises par les copywriters

Le copywriting et le référencement ne peuvent être considérés comme deux entreprises séparées. Ils sont étroitement reliés, et vous ne pouvez avoir de succès dans l’un sans mettre l’accent sur l’autre.

Malheureusement, de nombreux copywriters ne mesurent pas assez l’importance du référencement, ou commettent sans le savoir des erreurs coûteuses qui limitent leur réussite. Dans cet article, nous allons voir quelles sont les erreurs les plus courantes et comment il est possible d’y remédier.

Les 4 erreurs de référencement les plus fréquemment commises par les copywriters

Bien qu’un copywriter puisse vouloir créer du contenu sans être influencé par des facteurs extérieurs, le marketing de contenu moderne est en réalité étroitement lié aux questions de référencement. Il est impossible de séparer le contenu du référencement, et vice versa, sans conséquences négatives en matière de qualité et de résultats.

La plupart des copywriters ne sont toutefois à la base pas des experts en référencement. Et la plupart des experts en référencement, à l’inverse, ne sont pas particulièrement doués en matière de création de contenu marketing de grande qualité. C’est au niveau de ce croisement critique de compétences que les problèmes peuvent survenir.

En connaissant les erreurs en matière de référencement les plus fréquemment commises par les copywriters, vous pourrez détecter les problèmes rapidement et mieux comprendre les relations entre le contenu et le référencement, et leur impact sur votre marque. Voici quelques erreurs courantes à connaître :

1. Manque de recherche de mots-clés

La recherche de mots-clés joue un rôle important dans la création de contenu se prêtant bien au référencement. Malheureusement, la plupart des copywriters ne pratiquent pas cette recherche. Et même quand c’est le cas, elle est souvent mal faite et peu efficace. Le contenu produit a alors tendance à être trop générique ou même à manquer complètement sa cible.

2. Techniques de référencement gadget

Le domaine du référencement a été par le passé comparable au Far West. Mais avec le temps, le secteur s’est largement amélioré et professionnalisé. Nombre de techniques qui étaient populaires et efficaces par le passé sont maintenant vues d’un mauvais oeil. Toutefois, les copywriters manquant d’expérience en référencement peuvent parfois encore se baser sur de telles techniques (qui peuvent même nuire au classement du contenu dans les résultats de recherche). Un exemple de cela est l’optimisation exagérée du texte avec certains mots-clés.

« Comprenez-moi bien. Il est important d’optimiser votre texte. Et ce à tout moment et pour tous les usages » écrit Adriana Tica, une spécialiste du secteur. « Mais vous ne devez en aucun cas sacrifier la lisibilité et l’optimisation de la conversion sur l’autel du référencement. »

Le remplissage à l’aide de mots-clés est évidemment à bannir en 2019, tout comme les liens hypertexte de marque qui s’intègrent mal. Les bons copywriters privilégient l’optimisation organique qui se fond dans le contenu.

3. Utiliser les mauvaises techniques de link building.

Le link building est l’un des aspects les plus importants du marketing de contenu. C’est ainsi que vous obtenez de la visibilité, générez du trafic, et obtenez des leads. Mais de nombreux copywriters ne sont pas bien renseignés quant à la manière de développer du contenu qui se prête bien au link building.

Par exemple, certains copywriters vous feront payer pour publier un article sur une plateforme de publication majeure, mais ne comprennent même pas la différence entre les liens « dofollow » et « nofollow ». Ces derniers font perdre presque toute la valeur ajoutée.

4. Ne pas prendre en compte la recherche sémantique

Il y a dix ans, vous pouviez encore utiliser les mêmes mots-clés optimisés à outrance trois fois dans le même paragraphe et ainsi obtenir une amélioration significative du référencement de cette page. Plus maintenant. Aujourd’hui, Google met largement l’accent sur la recherche sémantique.

Certains copywriters ont mis du temps à s’adapter à cette nouvelle façon de travailler. Plutôt que d’écrire avec à l’esprit l’intention de l’utilisateur, ils continuent d’optimiser leurs textes avec des règles et des formules statiques et rigides.

Les meilleurs auteurs de contenu savent comment employer un ton conversationnel, tout en continuant à optimiser leurs textes en prenant en compte les mots-clés de longue traîne qui permettent aux moteurs de recherche de déterminer le sujet du contenu et quel public est visé.

Trouver un auteur de contenu avec des connaissances en référencement.

Le contenu est trop important pour votre marque pour que vous risquiez d’employer un auteur de contenu qui ne dispose pas de l’expertise nécessaire en référencement. Voici quelques conseils pour trouver un copywriter disposant d’une connaissance solide du référencement :

1. Regardez au-delà du prix

On peut être tenté de rechercher un auteur de contenu en fonction des tarifs qu’il pratique, mais soyez prudent. Si le prix est votre seul critère, vous ne trouverez pas un copywriter expérimenté en référencement. En effet, ceux-ci demandent des tarifs à la hauteur de leur expérience. (Nous n’avons pas le temps de nous lancer dans une discussion en profondeur de la relation entre le prix et la qualité, mais sachez simplement qu’il existe un corrélation très forte entre les deux).

2. Travaillez avec une agence

Quand il s’agit de choisir un auteur de contenu pour votre stratégie marketing, vous avez trois options principales : (1) le faire en interne, (2) embaucher un auteur freelance, ou (3) acquérir les services d’une agence marketing.

La plupart des entreprises commencent avec la première option. Après quelques semaines ou mois, elles se rendent compte qu’elles n’ont ni le temps ni les compétences nécessaires pour gérer une stratégie de marketing de contenu efficace avec des ressources internes. Ensuite, elles cherchent un auteur de contenu freelance, car ceux-ci sont à la fois faciles à trouver et généralement moins chers. Mais comme nous l’avons dit, la plupart des copywriters freelance n’ont pas l’expertise en référencement nécessaire pour atteindre vos objectifs.

Alors épargnez-vous bien des désagréments et évitez les deux premières options pour privilégier directement la troisième.

« Quand vous travaillez avec une agence de référencement, vous bénéficiez de toute une équipe à votre disposition. Celle-ci comprend des auteurs de contenu expérimentés, des experts en référencement talentueux, et des chefs de projet qui s’assurent que tout le monde travaille de concert pour accomplir vos objectifs marketing particuliers » explique l’agence de référencement TopRankings « Considérez l’agence comme une branche externalisée de votre entreprise qui dispose de compétences et d’une expertise qu’il vous faudrait payer au prix fort en interne. ».

3. Demandez des données et des preuves

Que vous choisissiez d’embaucher un auteur freelance ou une agence, n’acceptez jamais les promesses aveuglément. Pour vous assurer qu’ils disposent de l’expertise qu’ils assurent avoir, demandez-leur de prouver ce qu’ils avancent.

Un bon copywriter ou une agence sera capable de vous présenter des chiffres et des rapports qui montreront comment leur travail a aidé leurs clients passés et actuels à améliorer leur visibilité sur Internet et à obtenir des prospects.

Copywriting et référencement : une alliance parfaite

Le copywriting et le référencement vont de pair, c’est indiscutable. Si vous voulez développer du contenu de qualité qui reflète les valeurs de votre marque, qui fidélise vos clients, et qui satisfait les exigences changeantes des moteurs de recherche, alors il est indispensable de travailler avec des auteurs de contenu qui disposent d’une compréhension parfaite du référencement.

Prenez votre temps, et trouvez un professionnel de confiance pour votre marque.

About the Author

Mathieu Rouart
Mathieu Rouart
Mathieu est le business development manager Europe de Scoop.it et notre expert référent en content marketing. Diplômé d’une école de management et spécialiste du marketing web, Mathieu a commencé sa carrière chez un opérateur télécom en tant que chargé de webmarketing, puis a travaillé dans une agence de conseil comme Chef de projets senior. Chez Scoop.it, il est l'un des contributeurs principaux du blog, et il assure l’accompagnement des clients dans leur démarche de content marketing automation.