webleads-tracker

7 types de contenus qui influencent votre e-réputation

7 types de contenu qui influencent votre e-réputation

Votre réputation en ligne est essentielle. Peut-être êtes-vous une startup qui a pour objectif d’atteindre les sommets. Ou peut-être êtes-vous une organisation cherchant à atteindre un public plus large. Ou encore, peut-être êtes-vous un professionnel souhaitant améliorer son employabilité et cultiver son réseau auprès de différents employeurs potentiels. Quoi qu’il en soit, votre réputation jouera un rôle essentiel pour vous permettre d’atteindre vos objectifs.

Êtes-vous digne de confiance ? Êtes-vous un(e) expert(e) ? Vos prévisions sont-elles justes ? Tenez-vous vos promesses ?

Voici les questions auxquelles va répondre votre réputation, pour le meilleur et pour le pire.

La meilleure façon de maîtriser votre réputation est de vous servir du contenu. Mais quels types de contenu sont les plus efficaces, et comment pouvez-vous les utiliser de manière optimale ?

7 types de contenu à prendre en compte

Voici quelques-uns des types de contenu les plus importants à prendre en compte pour votre réputation :

  1. Contenu original sur votre site. L’un des types de contenu les plus faciles à contrôler pour votre réputation est le contenu que vous possédez sur votre site, c’est-à-dire le contenu que vous publiez sur votre blog. Vous devez avoir un site web pour servir de point d’ancrage pour votre stratégie de gestion de votre réputation en ligne. Vous pourrez y écrire, publier et développer du contenu que vous voulez voir associé à votre nom. Les internautes visiteront votre site, liront ce contenu et se feront une idée de vous, il est donc important de veiller à ce qu’il suggère la bonne image. Ce type de contenu doit être approfondi, bien sourcé, éloquent, et être issu de votre expertise : c’est là que vous pourrez démontrer que vous êtes expérimenté(e) et digne de confiance.
  2. Contenu social. Il y a également le contenu que vous créez exclusivement pour vos plateformes de médias sociaux. Vous pouvez choisir de partager vos articles de blog sur les médias sociaux, mais il s’agit ici d’évoquer autre chose. Il s’agit du contenu que vous écrirez et partagerez sur les médias sociaux en tant que tel ; il comprend des éléments tels que des mises à jour de statut, des commentaires personnels et des interactions avec d’autres personnes. Vous devez publier régulièrement des messages pour rester actif et visible, mais veillez à bien réfléchir à chacun de vos messages.
  3. Contenu partagé et de curation. Vos plateformes de médias sociaux sont également des outils utiles pour partager et sélectionner le contenu d’autres créateurs. C’est ce qui vous permet de faire partie d’un réseau de contenu plus large, et vous libère de la charge d’essayer de trouver du nouveau contenu tout seul. Consacrez un peu de temps à la création d’un fil d’actualités de sources auxquelles vous faites confiance, puis passez régulièrement en revue ce fil à la recherche d’opportunités de partage. Vous développerez votre réseau, en divertissant vos abonnés et vous pourrez renforcer davantage votre réputation.
  4. Contenu collaboratif. En réseautant avec plus de personnes, vous aurez davantage d’occasions de collaborer sur du contenu. La collaboration peut prendre différentes formes. Par exemple, vous pouvez partager des recherches et travailler ensemble à la rédaction d’un article qui explore ces recherches. Vous pourriez vous interviewer mutuellement pour vos podcasts respectifs. Vous pourriez même échanger des outils ou des ressources pour vous soutenir mutuellement. Cela montre votre ouverture à la collaboration, vous fait découvrir par un tout nouveau public et vous aide à produire un contenu de meilleure qualité, ce qui contribue à votre réputation.
  5. Contenu promotionnel payant. Ne négligez pas la puissance du contenu promotionnel payant. Dans le monde moderne, de nombreux spécialistes du marketing soucieux de leur réputation tentent de tout faire de manière organique, en se concentrant sur l’optimisation du référencement (SEO) et d’autres tactiques de trafic entrant. Mais il est également judicieux de payer occasionnellement pour que vos articles soient présentés sur des sites d’éditeurs externes ou d’utiliser des publicités payantes (PPC) pour soutenir davantage votre contenu. Il s’agit d’un investissement en amont qui peut offrir d’énormes retours en termes de trafic.
  6. Contenu généré par les utilisateurs. Vous pouvez également tirer parti du contenu soumis par les utilisateurs, d’une manière ou d’une autre. Avec la bonne plateforme, vous pouvez encourager et aider les utilisateurs à créer du contenu en votre nom, par exemple en créant et en animant un forum en ligne pour vos utilisateurs. Vous pouvez également tirer parti d’éléments tels que les avis en ligne. Par exemple, recueillir un plus grand nombre d’avis positifs peut évidemment renforcer votre réputation. Vous pouvez également améliorer votre réputation en répondant avec maturité et détermination aux critiques négatives.

  1. Contenu obtenu. N’oubliez pas le contenu que vous gagnez par vos pratiques. La participation à des événements majeurs du secteur, le lancement de nouvelles innovations, le bénévolat et d’autres actions positives pour votre communauté peuvent vous permettre d’attirer l’attention des médias, ce qui peut être extrêmement utile. Si vous avez du mal à produire du contenu, envisagez de rédiger et de diffuser des communiqués de presse chaque fois que votre entreprise fait quelque chose qui mérite d’être diffusé. (Ceci est moins pertinent si vous soutenez votre marque personnelle à des fins de développement de carrière).  

Créer une stratégie de gestion de votre réputation

L’unification de ces formes de contenu en une stratégie cohérente et globale demande beaucoup de travail :

  • Commencez au plus haut niveau. Avant de commencer à rédiger le moindre contenu, prenez du recul et commencez à planifier votre stratégie de gestion de la réputation au plus haut niveau. Quels sont vos principaux objectifs ? Quelles sont vos forces et vos faiblesses ? Qui sont vos principaux concurrents et comment peuvent-ils vous menacer ?
  • Choisissez vos tactiques de fond avec soin. Ensuite, réfléchissez bien aux types de contenu que vous comptez intégrer à votre stratégie et aux autres tactiques de fond qui constitueront votre approche. Certaines vous permettront d’améliorer encore vos points forts, tandis que d’autres risquent d’entraîner un gaspillage d’efforts.
  • Mesurez et analysez vos résultats. L’un des points les plus importants ici est de mesurer et d’analyser systématiquement vos résultats. Vous devez expérimenter différentes tactiques et apprendre quelles sont les approches qui fonctionnent et celles qui ne fonctionnent pas. Il faut savoir quand votre stratégie est efficace et quand elle doit être affinée.

  • Restez patient(e). La construction d’une réputation prend du temps, et ce n’est pas un processus que vous pouvez contrôler entièrement.  La création de contenu ne suffira pas à vous faire considérer comme un expert, et cela ne se fera certainement pas du jour au lendemain. Mais investir progressivement dans plus de contenu et permettre à votre réputation de s’épanouir finira par porter ses fruits.

Avec un meilleur contenu, vous développerez naturellement une meilleure réputation. Et avec une meilleure réputation, vous devriez avoir beaucoup plus de facilité à atteindre vos objectifs, qu’il s’agisse de décrocher plus de ventes, de rencontrer plus d’employeurs ou simplement de toucher un plus large public.

 

About the Author

Benoit Lamy
Benoit Lamy
Benoît est en charge du produit Scoop.it, il est un ancien consultant et entrepreneur, il a géré pendant 5 ans le développement commercial de Scoop.it