webleads-tracker

7 erreurs de blogging fréquemment commises par les entreprises

Il ne faut pas grand chose pour lancer un blog. Il vous faut simplement quelques connaissances de base sur internet et vous pouvez utiliser un outil de gestion de contenu visuel pour créer un blog attractif et commencer à publier du contenu. Malheureusement, cette facilité d’accès permet aux entreprises de lancer leur blog sans investir le temps nécessaire à la compréhension de la place que peut occuper le marketing de contenu dans leur stratégie digitale. Dans le meilleur des cas, cela fait perdre du temps et de l’énergie. Au pire, cela peut avoir un impact négatif sur l’image de la marque et affecter la confiance de ses clients.

Les 7 erreurs à ne pas commettre

Pour les marques qui ont des objectifs ambitieux en matière de marketing digital, de référencement, et de trafic sur leur site web, le blogging est une stratégie puissante et pragmatique. Les études montrent que les entreprises possédant un blog bénéficient en moyenne de 97 liens supplémentaires et de 55% de trafic en plus vers leur site web par rapport aux entreprises qui n’en ont pas. Mais il y a une différence entre simplement avoir un blog, et avoir un blog efficace. Si vous souhaitez que votre blog soit profitable pour votre site web et vous aide à bâtir le succès de votre marque, il vous faut être attentif à certaines choses. Plus précisément, vous devez éviter les coûteuses erreurs qui suivent :

1. Ne parler que de votre marque sur votre blog

Lorsque vous créez votre blog, il n’y a pas de place pour l’égoïsme. Même si vous êtes passionné par votre propre entreprise, le fait est que personne d’autre ne le sera suffisamment pour lire des articles égocentriques.

Un blog ne doit pas servir à publier des communiqués de presse ou des articles faisant l’éloge de vos derniers succès et récompenses dans votre secteur. Vous en êtes certainement fier, mais ce ne sont pas des sujets suffisamment intéressants pour capter l’attention de votre public.

Les meilleurs blogs sont ceux qui publient du contenu axé sur le client et qui apporte une valeur ajoutée au lecteur.  La plupart des marques constatent que les contenus de type guides pratiques sur des sujets toujours d’actualité ont tendance à avoir le plus de succès.

2. Publier du contenu à faible valeur

Il y a une différence entre la qualité et la quantité. Les entreprises pensent souvent, à tort, qu’elles doivent absolument publier un nouvel article sur leur blog tous les jours, et elles produisent ainsi des articles très courts. Malheureusement, cela a tendance à produire du contenu de faible qualité qui n’a que peu de valeur pour le lecteur.

Les utilisateurs d’internet aujourd’hui veulent du contenu de qualité qui offre une véritable valeur ajoutée. Il est largement préférable de poster un article de 4000 mots par semaine plutôt que huit articles de 500 mots. Vos lecteurs y trouveront leur compte, et cela satisfera également les algorithmes de Google.

3. Écrire pour les moteurs de recherche

Quand vous écrivez pour votre blog, vous devez créer du contenu à destination de deux audiences : les lecteurs humains et les moteurs de recherche. Si ces deux publics sont importants, vous ne devez pas commettre l’erreur d’écrire pour les moteurs de recherche au détriment de vos lecteurs humains. Vous risqueriez de rendre votre contenu haché, stérile et peu engageant.

Il est inutile de bourrer vos articles de mots-clés. Il s’agit d’une technique de référencement dépassée qui peut en réalité faire baisser votre référencement plutôt que de l’améliorer. Il vous suffit d’utiliser de manière raisonnable et pertinente les mots clés dans l’article, ce qui vous permettra d’obtenir davantage de trafic issu des moteurs de recherche.

Il faut également réfléchir à la structure du contenu. Des phrases courtes, jusqu’à 20 mots, sont plus efficaces que des phrases plus longues. Essayez de limiter les paragraphes à trois à cinq phrases et utilisez les sous-titres pour aérer et rythmer le texte. Toutes ces techniques permettent au lecteur de rester intéressé du début à la fin du contenu.

4. Manquer de cohérence

« L’un des éléments les plus importants pour la création d’une présence web est de s’assurer que tout ce que vous publiez, que ce soit sur les réseaux sociaux, sur votre blog, sur votre site web, ou encore dans vos emails, représente votre cause de manière cohérente et unifiée, » écrit Chelsea Alves, experte américaine en marketing digital. « Si le ton de votre compte Twitter n’a rien à voir avec celui de votre blog, c’est un problème. Votre message devrait être reconnaissable par vos lecteurs sur l’ensemble de vos plateformes. »

Créer et maintenir une voix de marque cohérente demande du travail. Vous devrez développer un guide stylistique identifiant clairement tout ce qui fait votre marque : les valeurs, le ton, le vocabulaire, les structures grammaticales, les convictions, etc. Plus ce guide sera détaillé, moins vous risquez de créer des incohérences dans vos messages et dans les contenus que vous créez.

5. Omettre les visuels

Si vous ne l’aviez pas remarqué, le web devient en permanence de plus en plus visuel. L’évolution des réseaux sociaux l’a montré, les gens veulent des images, des vidéos, des graphismes. Ils ne veulent pas lire une page de 5000 mots avec des paragraphes trop denses et des notes de bas de page.

En développant une stratégie de contenu pour votre blog, assurez-vous de ne pas oublier les contenus visuels. La majorité de votre blog peut être constituée de texte, mais laissez leur place aux contenus multimédia. Cela augmentera l’engagement.

6. Négliger les titres

La capacité d’attention est plus faible que jamais. Vous disposez de cinq secondes, voire moins, pour obtenir l’attention d’un lecteur et le convaincre de lire autre chose que le premier paragraphe. Si votre titre n’est pas suffisamment fort, l’article n’aura aucune chance de rencontrer le succès.

Un titre faible est non-descriptif, générique, et auto-centré. Un titre fort est au contraire précis, attractif, et source de valeur ajoutée. En règle générale, passez la moitié du temps que vous consacrez à écrire un contenu à travailler son titre. En d’autres termes, s’il vous faut une heure pour écrire un article de blog, vous devriez passer trente minutes supplémentaires à travailler son titre. Si cela vous semble excessif, suivez l’exemple de David Ogilvy, légende de la publicité, qui a réécrit son fameux titre pour une publicité automobile pas moins de cent-quatre fois avant de trouver le bon.

7. Ne pas avoir de stratégie de partage

Un blog est inutile s’il n’a pas de lecteurs. Afin que votre blog vous offre un retour sur investissement positif, il vous faut du trafic. La meilleure façon de l’obtenir est de créer et documenter une stratégie de partage.

Une bonne stratégie de partage comprend des éléments de réseaux sociaux, de création de liens, et de publicité payée. Recherchez des façons uniques de créer des partenariats avec des influenceurs de votre secteur et soyez toujours attentif aux opportunités de partenariat qui peuvent vous aider à diffuser votre contenu auprès de votre public cible.

Commencez à créer votre stratégie de blog

La tenue d’un blog est un vrai engagement. Si vous décidez de prendre le temps de produire du contenu de qualité et de le partager avec votre audience, il vous faut absolument une stratégie. Les points évoqués dans cet article vous ont sans doute donné un bon aperçu de ce qui fonctionne. Utilisez ces informations pour bâtir la stratégie de blogging de votre marque pour 2020 et au-delà !

About the Author

Mathieu Rouart
Mathieu Rouart
Mathieu est le business development manager Europe de Scoop.it et notre expert référent en content marketing. Diplômé d’une école de management et spécialiste du marketing web, Mathieu a commencé sa carrière chez un opérateur télécom en tant que chargé de webmarketing, puis a travaillé dans une agence de conseil comme Chef de projets senior. Chez Scoop.it, il est l'un des contributeurs principaux du blog, et il assure l’accompagnement des clients dans leur démarche de content marketing automation.