webleads-tracker

La curation de contenu pour les ONG et associations à but non-lucratif : avantages, idées et premiers pas

curation de contenu pour les ONG et associations

Si vous avez pour mission d’augmenter la portée et la visibilité de votre ONG ou association, il est probable que vous soyez déjà sollicité de toutes parts.

Du marketing classique aux réseaux sociaux, de l’organisation d’événements à la gestion des emails et des relations avec la presse, vous n’avez simplement pas le temps de créer du contenu original qui soit à la fois pertinent et disponible au moment opportun.

La crise actuelle nous montre à quel point il est important de savoir s’adapter rapidement en matière de contenu utilisé pour communiquer avec les membres de nos communautés.

C’est le moment de cibler les efforts de votre organisation sur la curation de contenu. Dans ce guide, nous allons vous montrer la marche à suivre, avec des exemples et des actions que vous pourrez entreprendre immédiatement.

Qu’est-ce que la curation de contenu spécifiquement pour les ONG et les associations ?

La curation de contenu consiste à sélectionner, éditer et publier du contenu issu de source tierces à destination de votre public. Plutôt que de créer du contenu original en partant de zéro, vous pouvez vous aider de sources qui publient régulièrement du contenu de qualité.

Ainsi, vous pouvez régulièrement atteindre votre audience et soutenir vos objectifs de collecte de fonds et de marketing même si vous manquez de temps pour créer votre propre contenu.

La curation de contenu sera efficace pour votre association si vous vous assurez de ne manquer aucune de ces étapes :

  1. Sélectionner le meilleur contenu. C’est à vous que revient la tâche d’évaluer la qualité de vos sources et de ne choisir que les meilleures. Si vous ne le faites pas, vous partagerez du contenu de faible qualité et vous ne pourrez pas mettre en place une base solide de curation de contenu.
  2. Ajouter votre expertise et votre point de vue. Plutôt que de vous contenter de partager le contenu tel quel, prenez le temps d’y ajouter votre message, votre point de vue et votre expertise du sujet. Vous pouvez mettre en avant les points essentiels de l’article, mettre l’accent sur un bouton d’action, ou ajouter de la valeur d’une autre manière.
  3. Partager le contenu là où se trouve votre public. La curation de contenu fonctionne à travers des canaux publics comme les réseaux sociaux et les sites web, mais aussi via des canaux privés comme les newsletters et les hubs de contenu internes.

Si vous ignorez l’une de ces étapes, vous risquez de partager du contenu de faible qualité qui se perdra dans la masse, ou vous n’atteindrez tout simplement personne. Ces trois étapes sont essentielles, et ce n’est qu’en les respectant que vous profiterez des avantages de la curation de contenu pour votre association.

Les avantages de la curation de contenu pour une association

Voici quelques-uns des avantages de la curation de contenu pour vous aider à déterminer s’il s’agit de la bonne solution pour votre structure.

Devenir la ressource de référence et réduire la surabondance d’informations

Si quelqu’un souhaite soutenir une cause, il se tournera vers Google, les réseaux sociaux ou sa communauté pour trouver les informations pertinentes et déterminer comment il peut agir.

Il risque cependant de se retrouver avec une quantité d’informations trop importante et difficile à exploiter. Il ne saura pas par où commencer ou même quelles informations sont réellement fiables.

En tant qu’ONG ou association pratiquant la curation de contenu, vous pouvez limiter cette surabondance d’informations et aider ce type de public à trouver du contenu sélectionné et validé. Vous deviendrez ainsi une ressource de référence sur les sujets liés à votre ONG.

Par exemple, si votre association se concentre sur le problème global de la pauvreté, vous pouvez sélectionner du contenu sur des sujets importants tels que la faim, les inégalités, l’accès à l’eau, ou les droits des femmes. À mesure que vous sélectionnerez du contenu, les personnes à la recherche d’informations sur ces sujets prendront l’habitude de se référer directement à vous pour trouver les ressources essentielles.

Créer la confiance et l’adhésion des parties prenantes

Pour servir la cause que vous défendez, vous devez atteindre vos objectifs Et pour atteindre vos objectifs, vous avez besoin de l’adhésion d’individus clés comme les partenaires, les donateurs et les bénévoles.

Selon une étude du Content Marketing Institute, 8 des 10 techniques les plus efficaces pour les ONG prennent la forme de contenu numérique :

Les événements physiques étant considérés comme les plus efficaces, il est probable que vous passiez le plus clair de votre temps à travailler à leur organisation et que vous manquiez de temps pour créer du contenu tel que des vidéos, des newsletters, des infographies, et des hubs de contenu.

C’est là que la curation de contenu devient un véritable superpouvoir. Elle vous permet de répondre à la question suivante : « Pourquoi les gens devraient-ils s’intéresser à cette cause ? »

Même sans contenu original, vous pouvez bâtir la confiance en publiant :

  • Des statistiques issues d’études et de rapports
  • Des informations neutres pour décrire les problèmes essentiels
  • Des articles concernant votre cause

Vous pouvez les publier sur un hub de contenu, en faire une newsletter, les poster sur les réseaux sociaux et plus encore (une section ultérieure détaillera la marche à suivre).

Approcher les influenceurs de votre secteur

Obtenir suffisamment de visibilité sur Internet pour atteindre vos objectifs peut prendre des mois, voire des années. La curation de contenu peut vous aider à accélérer ce processus.

Pourquoi ? Parce qu’en sélectionnant et en partageant du contenu issu de personnes et d’organisations tierces, vous vous ferez connaître de celles-ci et de leurs propres publics.

Pour vous, quiconque possède une audience correspondant au public cible de votre organisation peut constituer un influenceur. Il peut s’agir de créateurs de contenu, d’entreprises locales, de freelances et d’agences, d’organisateurs d’événements, entre autres.

Lorsque de tels acteurs verront votre nom apparaître car vous aurez partagé leur contenu, il est probable qu’ils vous rendent la pareille en réagissant à votre point de vue, en partageant à leur tour votre contenu, etc.

La construction de telles relations est un processus de longue haleine, et si vous gardez le cap, vos résultats s’amélioreront sans cesse, et vos canaux en ligne gagneront constamment en visibilité, en portée et en niveau d’engagement.

Quels sujets et formats devriez-vous privilégier en tant qu’association ?

Si vous hésitez quant aux formats que vous pouvez utiliser et aux sujets à partager via ceux-ci, vous pouvez utiliser cette section comme source d’inspiration. Concentrons-nous sur trois des principales façons de partager du contenu sélectionné :

  • Les articles de blog
  • Les publications sur les réseaux sociaux
  • Les hubs de contenu

Articles de blog

Un article de blog sélectionné est un excellent moyen d’alimenter le blog de votre organisation. Un tel article comprend de manière générale un titre, une image et une citation de l’article d’origine ainsi qu’un lien vers ce dernier.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez très facilement enrichir cela. Par exemple :

  • Ajouter vos propres images et éléments graphiques
  • Partager votre point de vue ou votre analyse pour fournir davantage de contexte
  • Ajouter des ressources telles que des liens vers d’autres de vos contenus
  • Utiliser votre propre titre

Enfin, comme avec vos articles originaux, vous pouvez ajouter un call to action (CTA) pour faire de vos lecteurs des abonnés. Vous pouvez également catégoriser/tagger ce contenu afin que vos lecteurs le trouvent facilement lorsqu’ils parcourent une certaine catégorie.

Publications sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux offrent de nombreuses opportunités de croissance, mais cela n’est vrai que si vous vous y prenez bien. La durée de vie des publications sociales est brève : jusqu’à cinq heures sur Facebook, deux jours sur Instagram, et à peine dix-huit minutes sur Twitter.

La curation de contenu pour les réseaux sociaux vous évitera de vous retrouver dans une course perpétuelle et d’avoir à créer du contenu en permanence. Elle permettra de maintenir une activité régulière sur votre flux, avec des formats et sujets divers et pertinents.

Voici quelques idées de contenu que vous pouvez partager :

  • Recherches tierces et études de cas
  • Citations de personnages publics, de bénévoles, ou de membres de la communauté : il peut s’agir de courtes vidéos ou d’un élément graphique (que vous pouvez facilement créer avec Canva), ou tout simplement de texte.
  • Événements locaux ou internationaux pertinents
  • Liens vers des actualités et interviews locales
  • Articles de presse où vous avez été mentionné

Hubs de contenu

Un hub de contenu sélectionné est un emplacement en ligne qui héberge du contenu tiers dans un lieu centralisé que vous contrôlez. C’est un très bon moyen de présenter du contenu de qualité sur n’importe quel sujet.

Chaque hub de contenu peut (et devrait) offrir différents formats de contenu :

  • Articles
  • Vidéos
  • Infographies
  • Podcasts
  • Ebooks
  • Webinaires
  • Études de cas
  • Contenu issu des réseaux sociaux
  • Contenu généré par les utilisateurs

Pour votre ONG, la meilleure approche est de créer un emplacement centralisé de référence pour chacun de vos sujets principaux. Si nous reprenons l’exemple d’une ONG luttant contre la pauvreté, les hubs de contenu pourraient s’intituler, Faim, Inégalités, Accès à l’eau et Droits des femmes.

Les hubs de contenu sont extrêmement flexibles et avec les bons outils, vous pouvez en créer une et commencer à l’utiliser en quelques minutes.

C’est particulièrement utile lorsque les informations peuvent changer rapidement. Vous pouvez en voir un bon exemple avec la page de topic COVID-19 de Scoop.it.

Le grand avantage des hubs de contenu est que vous pouvez passer la majeure partie de votre temps consacré à la curation de contenu sur ceux-ci, et que les autres activités (articles de blogs et réseaux sociaux) suivront naturellement. Le contenu qui se retrouve sur vos hubs de contenu peut facilement être réutilisé sur d’autres canaux, y compris des newsletters.

Voyons comment vous pouvez faire cela grâce avec Scoop.it.

Quatre étapes pour une curation de contenu efficace avec Scoop.it.

Scoop.it vous permet de sélectionner du contenu depuis n’importe où sur Internet de différentes façons. Vous pouvez :

  • Coller n’importe quel lien pour créer un nouveau scoop
  • Scoop sans lien (en ajoutant un titre, une description et une image à un nouveau scoop)
  • Utilisez le bookmarklet de Scoop.it pour ajouter un élément de contenu que vous avez actuellement ouvert.
  • Obtenez des suggestions en saisissant des mots clés pertinents

Passons en revue quelques moyens simples de créer des hubs de contenu pour votre ONG. Si vous voulez le faire en parallèle, créez un compte Scoop.it gratuitement si vous ne l’avez pas encore fait.

Étape 1 : Créer un nouveau topic Scoop.it

Depuis votre tableau de bord Scoop.it, cliquez sur le bouton « Create a topic » qui comporte un symbole plus.

Vous verrez alors un écran qui vous demande de nommer votre topic et de choisir sa langue.

Depuis la page de hub, vous pourrez changer son nom et télécharger une image. Notre prochain but et de trouver du contenu pour l’alimenter.

Étape 2 : Ajouter du contenu sélectionné à votre topic Scoop.it

Il existe deux manières principales pour ajouter du contenu à vos hubs de contenu sur Scoop.it : depuis l’extérieur de Scoop.it ou directement dans Scoop.it.

Réaliser la curation en dehors de Scoop.it consiste à trouver un élément de contenu que vous souhaitez sélectionner puis à utiliser le bookmarklet de Scoop.it, ou à copier l’URL et à la coller dans la page Scoop.it.

La curation dans Scoop.it est réalisée en utilisant le moteur de Suggestions et en laissant ainsi Scoop.it faire le plus gros du travail vous vous.

Vous pouvez y accéder directement depuis votre page de topic en cliquant sur l’icône de tiroir dans le coin supérieur droit. À partir de là, vous pouvez ajouter des filtres :

  • Mots-clés
  • Pas de publications datant de plus de [chiffre] jours/mois
  • Tri par pertinence ou par fraîcheur
  • Filtrage des suggestions par format, comme les articles, les documents, les images, les vidéos, ou encore les publications sociales

Voici à quoi cela ressemble en pratique :

À partir de là, l’ajout d’un élément de contenu à votre topic est aussi simple que de cliquer sur le bouton « Publier ».

Étape 3 : Améliorer l’élément de contenu en ajoutant votre expertise

Vous vous souvenez que nous avons évoqué précédemment l’amélioration d’un élément de contenu en y ajoutant vos pensées, votre analyse et des éléments de contexte ? Voici l’étape où vous allez pouvoir le faire dans Scoop.it.

Lorsque vous sélectionnez un contenu, vous allez voir apparaître la fenêtre suivante :

Dans celle-ci, vous pouvez :

  • Ajouter votre point de vue dans un champ dédié, avec de nombreuses options de mise en forme comme la taille du texte, la création de listes à puces, et l’ajout de liens pour personnaliser la publication
  • Modifier le titre, la descriptionm et l’image que Scoop.it a automatiquement récupéré depuis le contenu
  • Ajouter des tags, que vous pouvez utiliser pour trier et organiser chacune de vos pages de topic de manière plus précise
  • Sélectionner une date et une heure pour l’ajout du contenu à votre hub

C’est là que vous avez l’occasion d’ajouter des éléments spécifiques à votre ONG, à votre expérience personnelle, une citation d’une personne que vous avez pu aider, ou quoi que ce soit qui puisse dépeindre au mieux votre organisation et son environnement.

Étape 4 : Diffusez votre contenu sélectionné aux bonnes personnes

Dans l’une des sections précédentes, nous avons mentionné que le contenu sélectionné vous aidera à obtenir l’adhésion et la confiance de vos partenaires, donateurs et bénévoles ce qui vous permettra d’atteindre vos objectifs. Afin que cela se produise, le contenu doit atteindre ces personnes.

Il y a deux manières de réaliser cela avec Scoop.it : la promotion au niveau de la publication, ainsi qu’une promotion plus large comme l’intégration dans un site web ou une newsletter.

Pour la promotion au niveau de la publication, vous pouvez cliquer sur la flèche sous chaque post et utiliser l’une des options de partage disponibles, comme :

  • Twitter, LinkedIn, ou Pinterest
  • Hootsuite et Buffer
  • Emailing direct
  • Lien direct Scoop.it que vous pouvez copier et coller où vous le souhaitez

Pour une promotion plus large, vous pouvez :

  • Intégrer votre page de topic à votre site web (différentes options sont disponibles dans l’onglet Intégration en haut de votre topic)
  • Créer une newsletter depuis votre page de topic

Chacune de ces options se basent sur le travail de curation que vous aurez accompli précédemment en sélectionnant et en enrichissant ces éléments de contenu. Elles rassemblent tout ce travail sous la forme d’une page web ou d’une newsletter et vous permettent d’accéder à tous les avantages qui en découlent.

Vous êtes prêt à atteindre tous les objectifs de votre association

Vous savez désormais exactement ce que signifie la curation de contenu dans le cadre d’une ONG, ses avantages pour vous, et comment vous pouvez démarrer.

N’hésitez pas, et essayez Scoop.it pour découvrir comment vous pouvez servir votre cause de manière encore plus efficace. Nous avons créé des offres et réductions dédiées aux ONG, alors envoyez-nous un message et nous vous aiderons à vous lancer sans attendre.

About the Author

Mathieu Rouart
Mathieu Rouart
Mathieu est le business development manager Europe de Scoop.it et notre expert référent en content marketing. Diplômé d’une école de management et spécialiste du marketing web, Mathieu a commencé sa carrière chez un opérateur télécom en tant que chargé de webmarketing, puis a travaillé dans une agence de conseil comme Chef de projets senior. Chez Scoop.it, il est l'un des contributeurs principaux du blog, et il assure l’accompagnement des clients dans leur démarche de content marketing automation.