webleads-tracker

5 exemples de curation de contenu tellement réussis qu’ils vont vous rendre jaloux

On dit souvent qu’une image vaut mille mots, n’est-ce pas ?

Eh bien, il suffit parfois d’un exemple pour illustrer une idée.

Dans cet esprit, il semblait intéressant de faire le tour de quelques bons exemples de curation de contenu. Chacun des exemples ci-dessous a beaucoup à nous apprendre.

Ce sont des entreprises et des publications qui ne se contentent pas d’agréger le contenu – elles ajoutent leurs propres commentaires et tournent autour de ce qu’elles curent. Chaque newsletter, chaque article de blog, chaque partage de médias sociaux est choisi dans un but spécifique et revu par un humain avant d’être partagé.

En d’autres termes, ces sources curent leur contenu comme des conservateurs de musée. Elles visent la qualité plutôt que la quantité. Elles s’appuient sur des thèmes pour regrouper et organiser leur contenu. Elles expliquent souvent pourquoi quelque chose est important, ou pourquoi elles ont estimé qu’il était digne d’intérêt.

Ces entreprises sont des collectionneurs exigeants.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais ces exemples sont les plus parlants.

1. Brain Pickings

Si un curateur répond aux critères de «collectionneur exigeant », c’est bien Maria Popova. Beaucoup d’entre vous connaissent déjà son incroyable site, Brain Pickings

Popova est considérée comme une curatrice de premier plan – quelqu’un qui pratique l’art mieux que quiconque. Et même si vous avez déjà vu son travail, il vaut probablement la peine d’aller le revoir.

Vous voulez juste une leçon clé de Brain Pickings ?

La voilà : la qualité est la priorité. Le blog de Popova a été intronisé à la Bibliothèque du Congrès américain. Elle est boursière MIT Futures of Entertainment. Tout ce qu’elle écrit ou partage vaut la peine d’être lu à coup sûr.

Tout ce que vous partagez ou publiez devrait valoir la peine d’être lu. Toujours. 

2. Slashdot.org

Il s’agit d’un site entièrement curé axé sur les nouvelles scientifiques et technologiques. C’est un mélange intéressant entre un site de nouvelles de niche et un forum. Lors de ma dernière connexion, le sujet le plus discuté était  » Slashdot demande : Quel était votre premier langage de programmation ? « 

Ils proposent également des sondages. En plus d’avoir le droit de voter dans les sondages, vous avez accès à des centaines de commentaires et de discussions sur les réponses et ce que pensent les différents membres. Ils offrent également des deals que leurs clients pourraient aimer.

Un élément clé à retenir ici : créez de nombreuses occasions de commenter à votre audience. Encouragez-les à contribuer, en votant dans un sondage, ou même en contribuant avec leur propre contenu – le contenu généré par l’utilisateur a la cote en ce moment.

Les sites avec beaucoup de contributeurs actifs ont tendance à vivre plus longtemps et à gagner plus d’argent que les projets en solo.

3. Buy Me Once

Parfois, une bonne curation a juste besoin d’un thread vraiment excellent et unifiant. Comme la longévité. Le site web Buy Me Once l’a fait magnifiquement. Ils organisent des produits faits pour durer très longtemps.

Voici une de leurs newsletters récentes :

La leçon ici ? Avoir un thème simple, durable et unificateur rendra votre travail plus facile. Cela vous permettra de maintenir vos objectifs, mais surtout de faire savoir à votre audience à quoi s’attendre.

Bien sûr, vous devrez bien connaître votre public pour pouvoir choisir un seul thème comme celui-ci. Mais la base de tout travail de contenu – la curation ou autre – consiste à comprendre votre auditoire. (Peut-être une autre leçon là aussi.)

 4. SmartBrief.com

Le slogan de ce blog / publication est « Nous lisons tout. Vous obtenez ce qui compte. » Ceci est, bien sûr, la définition de la curation – vous faites les démarches pour que vos disciples n’aient pas à le faire.

SmartBrief est également un bon exemple de curation orientée sur le business. Ses éditeurs ajoutent moins de profondeur à leurs commentaires que Brain Pickings, mais ils ajoutent les paragraphes que vous voyez à côté des images sur la page d’accueil.

Cependant, c’est tout ce qu’ils ajoutent, . Cliquez sur l’un de ces articles et vous serez amené sur le site Web qui les a publiés à l’origine – Bloomberg, InsideHigherEd.com, HealthDay News.

Ceci est presque aussi intéressant comme un business model que comme une politique éditoriale.

Comme vous le savez, dans n’importe quelle industrie, il y a une foule de publications qui couvrent ce qui se passe. Ces publications de secteur sont généralement bien, mais honnêtement … elles ne sont pas d’une qualité exceptionnelle.

Pourtant, ils sont bons, ces magazines de tous les jours et ces sites qui transmettent des informations nouvelles pour les lecteurs intéressés par un créneau particulier.

Que se passerait-il si vous vous débarrassiez de ce modèle et que vous passiez à la curation comme SmartBrief l’a fait ici ? Vous pourriez potentiellement tirer la même expérience de lecture de qualité, mais avec beaucoup moins de rédacteurs et de staff éditorial … et toujours une excellente publication de l’industrie.

5. The Skimm

Rejoignez plus de 5 millions de membres de la génération Y qui reçoivent quotidiennement The Daily Skimm dans leur boîte de réception. (Note à moi-même: La prochaine fois que quelqu’un dira que les milennials n’utilisent plus les emails, lui rappeler l’exemple de The Skimm.)

Il y a plusieurs raisons à ce succès. En voici quelques-unes que j’ai remarqué :

–          Ils ont une application. C’est cool. Et étant donné que la curation se prête souvent à un contenu plus court, il est surprenant qu’il n’y ait pas plus d’applications avec du contenu programmé. Peut-être que la prochaine fois que nous ferons une liste comme celle-ci, ce sera une liste des meilleures applications de contenu.

–          Chaque partie du contenu de The Skimm est partageable. Avec deux clics.

Ils ont Skimm’bassadors. Rappelez-vous comment Slashdot permet à son public de participer ? The Skimm a développé cela. Ils recrutent leurs plus grands fans pour aider à faire parler d’eux, pour échanger des idées et pour rendre Skimm tendance.

Conclusion

La curation de contenu est un moyen efficace d’entrer dans le marketing de contenu sans trop de frais généraux. Étant donné que cela peut également générer des leads et augmenter votre SEO (si c’est fait correctement), c’est un moyen idéal pour obtenir plus de portée pour votre produit, votre marque ou vos idées.

Mais la curation est aussi un excellent moyen d’obtenir plus de retour sur le travail que vous faites déjà.

Nous consommons et recherchons tous du contenu tout le temps. Nos jobs nous obligent à rester à jour. Nos intérêts nous poussent à rester à la page. La création d’un blog, d’une newsletter, d’un flux ou d’une application est une autre façon de tirer parti du travail que vous effectuez déjà.

Il arrive aussi que ce soit une façon géniale de créer un public.

Quelles sont vos newsletters, blog ou app de curation préférés ? N’hésitez pas à nous les communiquer en commentaire !

Et si vous voulez voir comment la curation de contenu peut vous aider à améliorer votre SEO, vous devriez lire cet eBook!

 

Téléchargez notre ebook Optimiser son SEO - le pouvoir de la curation